Safe Party’s – Reboulet/Tisserand – S2A

Projet Safe Party’s

L’idée

L’idée de ce projet est survenue en fin de soirée lors de l’utilisation de l’unique éthylotest largement périmé que je possédais.

Le résultat que j’ai obtenu était négatif, dans le doute j’ai bien sûr attendu le lendemain avant de prendre le volant.

Ma pensé a commencé par se dirigé vers un dispositif réutilisable et possiblement électronique pour le niveau péremption.

Je me suis ensuite rappelé des quelques SAM que j’ai croisé au cours de cette soirée, pensé à eux aussi pourrait être possible, ils pourraient très bien avoir droit à un ou deux verres à certaines conditions bien sûr, ils doivent avoir un taux d’alcoolémie extrêmement faible à la sortie, d’où l’ajout d’un moyen de contrôle supplémentaire.

L’idée serait de donner aux personnes qui entourent le SAM des informations quant à son niveau d’alcoolémie a un niveau faible bien sûr. De cette manière le SAM peu profiter un peu plus de sa soirée tout en étant géré et mis en alerte par son entourage en cas d’excès.

Ce produit encourage indirectement les SAM à boire mais ce en des quantités très raisonnables, l’idée est plutôt d’encourager les personnes à prendre le rôle de SAM, qui pour moi est trop restrictif et empêche clairement certaines personnes de prendre ce rôle et c’est précisément dans ces cas-là qu’il y a problème lorsque tout le monde veut pleinement profiter. Le but est donc de se placer entre ces deux cas et peser les pours et les contres afin de proposer une solution technique adapté au mieux.

On rappelle que chaque année l’alcool au volant est responsable de plus de 1000 décès par ans en France et que dans 55% des cas le conducteur avait un niveau d’alcoolémie supérieur à 1.5g/L de sang, ce sont ces personnes qui sont visés.

PROFITER, MAIS PAS AU PRIX DE SA VIE ET DE CELLE DES AUTRES

 Le produit

Il a fallu trouver un objet capable de répondre à plusieurs critères :

  • Qui soit visible et attire un minimum le regard
  • Qui ai un niveau de précision assez élevé
  • Qui puisse relever le taux d’alcoolémie sur une concentration peu élevé
  • Qui soit réutilisable et conservable pour plusieurs soirées
  • Qui soit peu coûteux comparé à l’utilisation des éthylotests uniques et être ainsi distribuable en soirée
  • Qui soit résistant aux éclaboussures et aux légers chocs

 

L’objet repris serait un pin’s, puisque celui-ci est à la fois visible et discret et possède une partie en contact avec la peau, en effet il existe un moyen de mesurer le niveau d’alcoolémie en utilisant la sueur présente à la surface de la peau.

Le pin’s est bien évidement composé de deux parties, le pin’s en lui-même et son attache, l’attache serait la partie qui relèverait l’information à l’aide de deux électrodes et la transmettrait jusqu’au pin’s.

Celui-ci réagira alors suivant l’information à l’aide de quelques composants électroniques en affichant différentes couleurs à l’aide d’une LED.

Les étapes technique

Dans la pratique c’est un principe chimique à l’aide d’une enzyme qui permet la réaction :

“ L’enzyme réagit avec l’alcool éthylique –  s’il y en a – pour générer du peroxyde d’hydrogène détectable. L’information est envoyée à un circuit électronique imprimé, qui la communique, sans fil, à un objet connecté. “

Un patch utilisant ce principe a déjà vu le jour, celui-ci relève le taux d’alcoolémie en temps réel avec un temps de réactivité quasi instantanée, on rappelle qu’il y a 15 min d’attentes pour qu’un éthylotest donne le niveau réel d’alcoolémie, dans le cas de ce bracelet les informations sont retransmises via Bluetooth a un téléphone.

Le principe est assez similaire, nous aimerions éviter l’utilisation du Bluetooth, car celui-ci serait trop propice à l’envoie de données précises et numérique donc qui pourrait entraîner une utilisation détournée, notre but est de mesurer des taux d’alcoolémie faible (inférieur a 0.8g/L)

C’est pour cela que nous voudrions utiliser un système de LED avec un faible nombre de couleurs différentes, par exemple 5 couleurs différentes qui représentes chacune un petit intervalle de valeurs :           0->0.05               0.05->0.1                0.1-> 0.2              0.2->0.5                 0.5->…

Vert                 orange / vert             orange              orange/rouge

On note qu’ici il s’agirait d’une version jeune conducteur qui on le rappel a une limite à 0.2g/L

De cette manière il n’y a pas vraiment de donné chiffré, le résultat est d’autant plus visuel, la précision reste de mise et c’est le caractère évolutif qui est mis en avant, on évite aussi de faire sortir les téléphones en soirée, ainsi que les éventuelles batteries de téléphone déchargé.

Il existe des LED possédants quartes pattes et qui propose ainsi trois couleurs bien choisie rouge verte et bleu, celle-ci fonctionnent distinctement et fournissent alors toutes les couleurs.

L’utilisation d’une LED de ce type permettrai alors une diminution du poids et de l’espace utilisé.

Le pin’s en lui-même sera composé d’une petite boite qui contiendra la LED, un micro contrôleurs qui traitera les informations en provenance du niveau de courant des deux électrodes et d’une petite pile plate comme dans une montre.

On peut ajouter que celui-ci disposerait de deux formes ou couleurs différentes qui exprimerai le fait de relever des valeurs auprès d’un jeune conducteur ou bien d’un conducteur « confirmé » puisque, comme dit plus tôt il y a deux niveaux différents possible 0.2g/L et 0.5g/L et les couleurs doivent donc en être différentes, il serait possible d’intégrer un switch pour déterminer facilement le niveau a renseigné mais ce système tiens trop de la bonne fois, il serai trop facile pour un jeune de changer en position « adulte », il est également possible que ce switch change de position au cours de la soirée, en générale celle-ci sont assez mouvementées, il est donc nécessaire de proposer deux produits différents par leur visuel et leurs traitement de l’information.

Il existe des pin’s assez ressemblant à l’idée que nous nous faisions.

On notera que nous n’utiliserons qu’une seule LED, que notre accroche sera en fait plutôt de ce genre pour que celui-ci serve à la fois d’électrode et d’attache, il en faudra deux.

La partie au centre semble être la pile, il pourrait être plus malin de la placer à l’extérieur plutôt qu’à l’intérieur du pin’s.

Les fonctions principales et contraintes

Les fonctions que ce produit aura à remplir seront les suivantes :

  • Mesurer, grâce aux deux électrodes
  • Convertir, avec le microcontrôleur ou un autre système électronique
  • Informer, par les différentes couleurs de la LED
  • Tenir, avec les deux accroches métalliques

 

Les contraintes mesurées sont les suivantes :

  • Le poids doit être le plus faible possible afin de ne pas gêner et de ne pas faire plier le tissue
  • La mesure s’effectuant par la sueur il est nécessaire d’avoir un contact maximum avec la peau sachant que le pin’s ne l’est pas tout le temps
  • Les couleurs de la LED doivent être facilement décodables
  • Le temps nécessaire pour avoir le niveau véridique d’alcoolémie
  • L’esthétisme, pour que cela ne pose pas de problème pour être porté en soirée
  • La LED doit suffisamment éclairer sans utiliser trop d’énergie
  • Résistance à l’épreuve de plusieurs soirées

Pour réponde à ces différentes contraintes nous avons mis en place plusieurs dispositifs

Tout d’abord pour le poids nous utiliserons des matériaux léger type plastique et aluminium, nous pourrons également jouer sur la taille si celui-ci reste trop lourd, on remarque que l’utilisation de deux accroches améliorera grandement la stabilisation

L’un des grand problèmes pour ce dispositif sera la qualité de la mesure, en effet le patch que nous avions vu avait une très grande précision 0.999 de niveau de corrélation avec la précision d’un éthylotest, mais il possédait un contact continue avec la peau dans notre cas le pin’s ne sera pas en contact direct avec la peau tout le temps, pour cela il faudra que celui-ci soit placer à un endroit stratégique, là où la peau est le plus en contact avec le T-shirt, pour cela l’information serai donner directement dans la notice avec l’utilisation d’un petit dessin, de plus il est très intéressant d’utilisé la pilocarpine, une molécule qui créé une petite quantité de sueur au niveau de son application sur la peau, cette molécule devra être placer à la surface des deux électrodes en plus de l’enzyme qui permet la réaction, il serai possible d’utiliser une très fine couche épongeant apposé à la surface de l’attache, il faut bien sûr qu’elle ne soit pas trop épaisse pour ne pas faussé les valeur en stockant de la sueur.

Pour le niveau de décodage des différentes lumières nous utiliserons une nouvelle fois la notice où figurera les 5 couleurs différentes ainsi que le taux d’alcoolémie correspondant.

Pour bien disposé des données actuelles et pas d’il y a 1 heure ou deux il faudra bien utiliser un système très proche de celui du patch que nous avons vu, une étude assez détaillée du système de mesure est nécessaire.

Il pourrait être intéressant de créer plusieurs pin’s diffèrent par leurs formes, de petits animaux ou bien des symboles et ne pas oublier de laisser une différence entre les apprentis conducteur et les autres, sûrement au niveau de la couleur des matériaux (sur les bords, pour ne pas gêner la couleur de la LED

Une petite étude énergétique sera nécessaire pour évaluer la puissance à fournir à la LED en prenant en compte à la fois la LED (le prix de et son rendement), l’énergie consommé par le microcontrôleur par rapport à la pile que nous utiliserons

Les matériaux en plus d’être assez léger devrons être réalisé de manière à résister aux chocs et au éclaboussures assez commun en soirée une étude de résistance des matériaux est envisageable.

Nous avons aussi pensé en cas de problème quant à la qualité de la mesure a déporté le système d’électrode au niveau d’un bracelet Bluetooth qui lui serai en contact permanent avec la peau, il n’y aura alors plus de problème de mesure mais d’autres problèmes viennent,

Le pin’s devra disposer d’un récepteur Bluetooth ce qui l’alourdira et le rendra plus complexe à réaliser, le coût n’en sera que plus élevé bien que plus performant, or nous souhaitons un produit des moins chère qui soit distribuable par les organisateurs de soirée et de préférence distribuer par des associations publiques auprès de ces organisateur

On peut dire que ce produit se trouve dans la catégorie : Sécurité et protection personnelle

Même si ce produit ne relève pas que de la protection personnelle

On peut ajouter qu’il faudra penser que le pin’s dispose d’une forme et donc d’un sens, et que les bords disposeront d’une couleur plus ou moins opaque sur une petite partie de morceau de plastique qui protégera les différents composants, ainsi une petite portion de cette couleur sera retirée sur le dessus afin de permettre à son porteur de repérer facilement en baissant les yeux son niveau d’alcoolémie

Enfin, voici un schéma regroupant une partie des principes que nous voulons utilisé :

Il s’agit ici d’un pin’s grand format, le réel sera bien plus petit, de l’ordre des 5 cm de longueur la place du microcontrôleur la largeur serai assez similaire et dépendrai bien évidement de la forme donner au pin’s l’épaisseur de la partie visible quand a elle sera d’environ 1cm, limité également par le microcontrôleur ainsi que de LED, la partie cachée que représente les électrodes et la pile serai plutôt du demi centimètre

Le nom de ce projet provient de l’anglais Safe party’s qui signifie fêtes sûres, ainsi le « ‘s » donne le pluriel de fête, pour mettre l’accent sur son caractère réutilisable et montre aussi son rapprochement avec le pin’s

Ce projet compte donc rendre les soirées plus sûr, en petits comité ou en grande soirées organisées, en donnant la possibilité aux participants de veiller les uns sur les autres et de veiller sur soi-même plus aisément avec cette outil « passe-partout » par sa forme et son prix qui se voudra attractif pour potentiellement remplacé l’éthylotest moins pratique à usage unique et périssable, qui restera près de vous en toutes circonstances et qui permettra à tout le monde de rentrer sain et sauf.

REBOULET Remy

TISSERAND Bastien