Une pensée sur “Shaz’panne – Prost/Suc – S2A”

  1. Alors là j’avoue que c’est un coup de coeur ! Le shazam de la panne… Il fallait y penser. Parmi les adultes autour de vous, testez vos proches !, vous ne pouvez pas savoir les drames que représentent « le bruit là dans la boîte à gant » ou « cette voiture est neuve et j’ai un bruit ! »… Le but « promesse d’installer un concept qui parle à un public acharné à ressentir un vrai besoin » est entièrement atteint. L’idée de considérer Shazam en tant que modèle d’analyse du signal est aussi extraordinairement contemporaine. Mais sachez que le problème de la détection intelligente de panne est un sujet d’étude depuis le milieu des années 80. J’ai moi même à cette époque fait une partie de ma formation sur des exercices destinés à réaliser des systèmes de diagnostic de panne automobile (partie « acquisition, représentation et modélisation des connaissances d’experts »). Le domaine automobile n’était pas informatisé du tout à l’époque. Ce n’était même pas concevable d’ailleurs. Par contre il y avait de nombreuses théories expertes sur la détection de pannes qui étaient basées sur les connaissances empiriques des ouvriers-experts qui avaient observé plein d’indices au cours de leur vie professionnelle notamment grâce aux petits détails comme les suintements d’huile mais surtout les bruits et grincements divers. Vous êtes donc en train de faire une vraie modernisation basée sur une longue base de recherches historiques de la mécanique auto et de son rapport à l’informatique d’assistance à la décision. En tant que président du jury du « concours d’innovation » je fais usage de mon pouvoir discrétionnaire pour vous décerner un prix spécial ! J’ajoute que si vous avez l’occasion de travailler sur votre application avec des professionnels en appui vous tenez une grosse source de succès pour la suite de vos études. Comme pour un autre projet ex-aequo, je suis prêt à mettre votre publication en mode protégé par mot de passe si vous souhaitez garder la discrétion sur l’idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *