Kit dormeur tranquille – Badiou/Bonnand – S2A

Badiou Nicolas
Bonnand Julien
DÉMARCHE INNOVANTE :

Après de nombreuses idées non retenue due à des contraintes ou un cout de réalisation trop important (cf « Recherche d’idée ») nous nous somme intéressé au besoin de la vie quotidienne. De fils en aiguille, nous nous somme naturellement orienté dans la vie nocturne et plus particulièrement au sommeil. Notre envie est d’améliorer les nuits de chacun grâce à de petit gadget qui évite tout tipe de stress ou d’angoisse qui peuvent parvenir durant la nuit de l’individu.
La recherche d’élément qui pouvait déstabiliser notre sommeil a alors commencé. La première idée que nous avons eue est des pantoufles qui éclairent la nuit, le nom serait LES CHAUSSONS LAMPE TORCHE, ce produit a pour but de simplifier la nuit de l’utilisateur. En effet, s’il se réveille dans la nuit pour une quelconque raison (envie pressante, envie de boire, de manger…) :
– L’individu ne sera pas ébloui par une lumière banale qui pourrait l’empêcher de se rendormir par la suite.
– L’individu n’aura pas besoin de chercher l’interrupteur pendant un moment sous risque de se cogner dans un angle droit.
– L’utilisateur ne réveillera personne s’il dort dans la même pièce que quelqu’un.

Pour cet objet il nous faut plusieurs solutions techniques pour que cette unique fonction soit satisfaite. Ici, nous proposons deux solutions pour créer ces pantoufles :
1ère solution :
On aurait un interrupteur sur le coté des pantoufles où l’on pourrait actionner le mode jour ou nuit. Si le mode jour est activé alors on a des pantoufles tout à fait basiques. Par ailleurs, si l’on active le mode nuit alors dans ce cas, dès qu’on met les pieds dans les pantoufles, des capteurs détectent la présence de pied et allume les pantoufles automatiquement. Cette solution coutera un peu plus chère que la deuxième à la fabrication mais serai plus efficace et pratique pour l’utilisateur.
2ème solution :
On aurait encore un interrupteur comme dans la première solution sauf que cette fois dès qu’on met l’interrupteur en marche, les pantoufles s’allument immédiatement comme sur le principe des baskets LED lumineuse représenté ci-dessous :

Cette solution serait donc moins chère à la fabrication et donc l’utilisateur sera plus avenant pour acheter ce produit.
Enfin, il ne faut pas oublier un élément essentiel pour ces pantoufles : le rechargement. En effet, pour les deux cas de fabrication, on a besoin de recharger une batterie située à l’intérieur de la pantoufle. Nous proposons d’utiliser le même principe que ces chaussures LED lumineuse qui ont port universelle rechargeable avec tous les chargeurs universels. Sinon on peut utiliser le principe d’une pile ce qui permettrai d’avoir un gain de place dans la pantoufle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La deuxième idée est de rester dans l’optique du sommeil. Notre projet est de créer un tapis-réveil, il a pour but de s’éteindre quand nous avons les pieds sur le tapis donc cela oblige à l’individu de se lever le matin, pour ne pas arriver en retard au travail, à l’école ou à n’importe quel autre rendez-vous important. Ce tapis réveil a l’avantage que l’utilisateur est obligé de se lever du lit alors qu’un réveil classique peut être éteint juste par un simple geste, l’individu peut se rendormir juste après et donc se lever en retard.
Pour cet objet il nous faut quelques solutions techniques pour que cette fonction soit satisfaite. On propose de faire un tapis basique avec un design joli et plaisant. Ce tapis réveil se détache d’un tapis basique par la présence de deux éléments techniques :
– un réveil dans le tapis (en haut du tapis) avec un petit écran et des boutons pour que l’individu règle l’heure de l’alarme.
– un capteur qui détecte un poids et qui est relié au réveil. On place un capteur de poids dans le tapis et dès qu’un poids minimum de 10kg est présent sur le tapis alors le réveil s’éteint automatiquement. Il existe des réveils qui s’éteignent par la pression de la main (comme le réveil ci-dessous qu’on peut éteindre juste avec la pression de la main sur le dessus), ici c’est le même principe mais avec un poids plus important. Il n’y aura donc pas une grande complexité de fabrication vu que tous les éléments existent déjà.
La contrainte qui s’oppose à nous est la fragilité de l’objet, le risque de casser le mécanisme quand nous marchons dessus, la seule solution qui nous est proposé est de partir sur le même principe que les LED intégré dans le sol, en l’adaptant pour notre objet donc la partie compteur serait encré dans le tapis avec autour un matériau plutôt moelleux pour ne pas s’écorcher le pied.

Pour le design nous avons choisis de mettre le compteur au centre pour le différencier de la balance à peser.
Enfin, le troisième objet du kit est un coussin massant composé de deux lampes. On s’explique, l’objectif est de s’occuper du confort de sommeil de l’individu tout en ajoutant une fonctionnalité à l’objet. En effet, on aura un coussin massant composé de deux lampes tamisées en haut à gauche et à droite du coussin. Par conséquent, si l’utilisateur veut lire il aura la possibilité de se faire masser tout en éclairant son livre avec une lumière qui n’ébloui pas (contrairement à une lampe de table de nuit ou une lampes standard) et qui éclaire que le livre. Cela lui permet de se relaxer et de s’endormir petit à petit avec une lumière. Le coussin serait de cette forme :

Pour le côté technique, on prend exemple sur un coussin massant qui existe déjà en lui insérant à l’intérieur deux lampes avec un interrupteur sur le côté du coussin, donc le produit ne nécessite pas de matériaux spécial et ni de compétences de haut niveau pour la production.
Tous ces objets forment un kit de sommeil pour le dormeur tranquille. Les objets seraient en vente groupé ce qui permet à l’utilisateur d’avoir un kit de sommeil à un prix raisonnable. Au début, nous ne vendrons pas les objets séparément et par la suite si le concept marche nous développerons notre idée et il serait possible d’acheter les objets séparément.

Sur la façon commerciale, on a eu l’idée de créer un petit slogan qui reste bien en tête et qui attire le regard du consommateur : « AGIR POUR BIEN DORMIR ». L’utilisateur agit en achetant le kit de sommeil et cela lui permet de dormir paisiblement, voilà le message qu’on essaie de faire parvenir à l’individu avec ce slogan.
Nos idées on plusieurs fonctions principales, c’est-à-dire plusieurs services. Certains de ces services seraient plus orientés « réveil » avec le tapis qui oblige l’individu à se lever, « qualité de sommeil » avec les chaussons lampe torche qui évite de réveiller les autres personnes quand il dorme et évite de se cogner dans des angles droit ou autre, et la dernière fonction principal est « le bien-être avant de dormir » avec le coussin massant qui apaise avant de s’endormir ou pendant la lecture d’un livre.
Mais tous le kit ne doit pas obligatoirement être utilisé durant la nuit il peut être utilisé où on le souhaite, comme le coussin qui peut être exploité dans la voiture ou dans l’avion par exemple, cela peut énormément relaxer pour des longs trajets. De plus, les chaussons lampe torche peuvent être utilisé quand nous allons à l’hôtel par exemple. Le kit est facilement déplaçable, les objets ne sont pas excessivement volumineux et lourd donc pratique à déplacer dans une valise ou autre.

La recherche d’idées :

Après avoir dialogué depuis de multiples semaines sur une idée innovatrice, nous nous sommes projeté dans différents domaines. Nous avons donc pesé le pour et le contre sur chaque idée qui nous paraissaient innovante.

 Tout d’abord, l’automobile a été notre premier domaine de recherche, même si ce domaine a déjà été exploité durant ses dernières années. On voulait mettre en œuvre une application téléphone relié à une voiture. Cette application est un GPS qui calcule le temps de trajet du conducteur et qui donne un résumé de l’actualité (le client présélectionne ses thèmes dont il a envi au départ : sport, politique, événement…). De plus, l’information est plus moins détaillée en fonction du trajet calculé par le GPS. Une voie reliée à la voiture en Bluetooth lirait les informations. L’idée nous paraissait innovante, en effet, lorsque l’on prend la voiture, les radios donnent des informations à des horaires décalés de l’automobiliste et les thèmes ne l’intéressent pas forcément. Mais après plusieurs dialogues en binôme, plusieurs contraintes se sont imposées :

– Le mobile dans une voiture est soumis à un problème de connexion internet (3G et/ou 4G).
– Il faudrait pouvoir récupérer les informations d’une autre application (le figaro, Windows 10 actualités…). Ceci correspond à la source de l’application, et dans notre délai limité nous ne sommes pas arrivés à trouver une solution pour obtenir ces informations.
– Le nombre d’algorithme à faire pour réaliser ce projet seraient nombreux. De plus, ce serait des algorithmes très longs et complexes.
Après quelques jours de réflexions et quelques conseils, nous avons conclu sur le fait qu’il nous fallait une autre idée.

 Ensuite, toujours dans le thème de l’automobile, une autre idée nous est parvenue. Celle-là nous la trouvions plus concrète, l’idée est de transformé une voiture citadine en une voiture de fonction, je m’explique, l’idée ne serait pas que d’abaissé les sièges mais au contraire des sièges rabattables sous le toit ou à l’arrière du siège avant, le tout avec un système mécanique qui rabattrait les sièges automatiquement. Plusieurs contraintes se sont encore mises sur notre chemin notamment en partageant cette idée avec nos proches et notre professeur :
– Les voitures de société ne sont pas un avantage pour les entreprises mais une charge financière car elles paient encore la taxe départementale (vignette).
– Les voitures de société doivent être validées par le constructeur pour ne comporter aucun emplacement de sièges à l’arrière et cela de façon fixe.
Ces deux contraintes nous ont donc fait arrêter cette idée de façon claires étant donnés qu’il n’y a aucune solution pour remédier à cela.

Une pensée sur “Kit dormeur tranquille – Badiou/Bonnand – S2A”

  1. Hmmm… Ce projet est plein de bonne volonté. Il y a du travail, c’est sûr. Toutefois moi je ne suis pas certain que vous ayez compris toutes les recommandations tirées de mon cours sur la communication de promesse technologique. Tout se passe comme si vous rendiez un compte-rendu d’exercices au professeur. C’est gentil mais ce n’est pas ce qui est demandé. Vous oubliez complètement de choisir un parti pris innovant et de le défendre comme si la vie de votre entreprise imaginaire en dépendait… Le résultat est qu’on sent bien que vous voulez bien faire. Mais ça reste scolaire et un peu maladroit. Un exemple : vous évoquez les fameuses chaussures à circuler en sécurité la nuit chez soi. Hum si vous avez trouvé sans problème des images qui montrent des chaussures voire des chaussons qui s’éclairent, pensez-vous que l’idée est révolutionnaire ? De plus avez-vous déjà pensé à ce qu’on fait si on doit se lever en pleine nuit ? Cherche-t-on à enfiler des chaussures qui s’éclairent ? De même pour ce qui se passe au saut du lit ? C’est quoi le bénéfice de ce tapis qui donne des informations avec des LED au mileu ? Je ne parle pas du coussin. Et puis si tiens. L’ensemble de votre kit ne constitue pas du tout un ensemble « qualité de vie » sérieux PAR CONTRE c’est un excellent gadget global comme on en trouve dans des boutiques spécialisées (ex. Cadeau Maestro à Saint-Etienne). Du coup votre promesse devant un financeur serait plutôt celle d’une ligne de produits NON PAS UTILES mais de gadgets « fun ».Je ne doute pas que de bons techniciens pourraient monter une startup sympathique pour créer des choses inutiles et rigolotes avec VOS IDEES mais alors il faudrait que la qualité du dossier soit juste un peu meilleure. Surtout sur l’argumentation. Et du coup il ne faudrait pas parler des idées restées en impasse (vos gadgets pour voiture réellement impensables). C’est très négatif. Cela dit « sur la base d’un malentendu »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *