Une pensée sur “Wat-Air – Henni/Kaidi/Micol – S2B”

  1. Là on a affaire à une vraie idée porteuse de promesse ! Et croyez moi, il y a un énorme public pour votre concept. Vous avez bien cerné les principes de l’innovation qui fait rupture. Produire son eau. Là on est sur le versant le plus pointu des techniques de randonnée. Le mot clé en anglais est « Atmospheric Water ». Oui ça existe. Cela dit pour des raisons liées aux lois de la physique la production d’eau de l’air nécessite des bilans énergétiques énormes. Les matériels de base pour produire des quantités suffisantes d’eau par votre idée font au minimum 1 mètre-cube. Alors on peut rêver. Donc en tant que promesse technique, Ok vous faites rêver. Mais j’aurais bien aimé que vous énonciez vous-mêmes les contraintes de votre idée notamment ce compresseur ultra-miniaturisé. En somme vous n’êtes pas encore de très très bons ingénieurs mais pour lever des fonds sur votre idée, vous êtes prêts à être de très très bons escrocs. Je plaisante. (Essayez de faire les calculs nécessaires pour le mini-compresseur si vous trouvez un de mes collègues pour vous aider. Si les chiffres sont bons, déposez vite le brevet, votre fortune des 50 prochaines années est faite. Vous pourrez largement partager avec le collègue physicien de GEII). Travail sympa néanmoins. Plutôt bien mené.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *