Une pensée sur “LifeGuard Bracelet – Barjon/Ferrand – S2B”

  1. Travail bien amorcé. L’idée n’est pas bête du tout. Toutefois le traitement est vraiment trop sommaire. C’est plus le moniteur-sauveteur qui propose cette idée qu’un étudiant de GEII. On comprend assez bien ce point de vue clairement annoncé. Le besoin existe, c’est probant. Il y a donc une excellente piste d’innovation. D’ailleurs est-on sûr que l’objet n’est vendu nulle part ? C’est une idée personnelle liée à l’expérience de l’un des deux étudiants… Mais alors lequel ? et qu’en a pensé l’autre ? Qu’a-t-il apporté dans cette idée ? Comment cette collaboration entre deux personnes s’est-elle enrichie de l’expérience de l’un (la piscine) et de la compétence des deux en matière technologique ? Il y avait un aspect vraiment intéressant qui n’est pas vu du tout. L’effet de nombre… SI on considère que cet équipement n’est pas personnel mais accompagne en fait l’équipement collectif de toute l’installation, comment sait-on quel est le baigneur qui est en danger ? Surtout si tous les baigneurs portent le même bracelet…
    C’est dommage que la méthodologie proposée n’ait pas été suivie. Ou alors que des questions ne m’aient pas été posées pour améliorer ce rendu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *